Quelle est votre stratégie TI suite à une fusion ou une acquisition?

Des stratégies de fusion et acquisitions soutenues par une bonne intégration des TI

Lors d’une fusion ou d’une acquisition, les principaux intervenants s’efforcent de réaliser les synergies tant attendues, mais finissent généralement par se rendre compte qu’une véritable intégration TI est un problème souvent beaucoup plus complexe qu’ils ne le pensaient.

Les défis technologiques associés aux fusions ou aux acquisitions

Plus souvent qu’autrement, le service informatique n’a pas été suffisamment impliqué dans le processus de vérification préalable. Du coup, les CIOs :

  • Ont très peu de temps pour planifier une bonne stratégie d’intégration des TI
  • N’ont pas toujours obtenu le budget ou les ressources nécessaires pour effectuer l’intégration
  • Subissent une forte pression pour réduire les coûts et réaliser un large éventail de synergies le plus rapidement possible
  • Ne peuvent pas risquer des interruptions opérationnelles qui viendraient remettre en cause les avantages de la transaction
  • Font parfois face à des plateformes TI rigides ou mal adaptées aux réalités d’une acquisition ou d’une cession
  • Ne sont pas équipés pour faire face aux défis géographiques de certains pays où les virus, les tentatives de hameçonnage et les logiciels malveillants (malware) sont pratique courrante

À l’opposé, quand les CIOs sont inlcus dès le départ dans le processus de diligence raisonnable, ils ont l’opportunité d’adopter une infrastructure plus flexible, qui peut augmenter les possibilités de synergie et influencer positivement la valeur de la transaction.