Travail à distance : avez-vous le niveau de sécurité requis ?

En ces temps incertains, il est impressionnant de voir des entreprises, petites et grandes, offrir rapidement à leurs employés la possibilité de travailler à domicile. C’est sans aucun doute le résultat d’une migration vers le nuage (« cloud ») qui a débuté il y a des années, quand Office 365 a fourni des versions en ligne de Word, Excel, Outlook et OneDrive, permettant de travailler de n’importe où.

Au cours des six derniers mois, l’effort de Microsoft pour encourager ses clients à se tourner vers Microsoft Teams a porté ses fruits. Ce dernier a permis aux employés de continuer à travailler facilement, de chez eux cette fois, avec les outils, les données et l’accès permanent dont ils ont besoin.

On est loin des organisations qui n’ont pas pu commencer à migrer sur le cloud. Ces entreprises ont dû faire un effort surhumain ces dernières semaines pour permettre à leurs salariés de travailler à distance, échappant ainsi à la protection et à la sécurité de leurs réseaux protégés.

Tirer profit des fonctionnalités Microsoft 365 en toute sécurité

La différence entre Microsoft Office 365 (O365) et Microsoft 365 (M365), à mon avis, est similaire à celle qui existe entre le Microsoft Office original et O365. Bien que je sois sûr que c’est dû à mes années d’expérience en tant que « paranoïaque de la sécurité informatique », je trouve difficile de comprendre comment on peut aller jusqu’à O365 et s’arrêter là. M365 est un couteau suisse d’outils de sécurité et a encore plus de valeur si vous avez tendance à apprécier les applications de productivité Microsoft, c’est une évidence !

Par exemple, le système nécessaire pour utiliser l’identité Office 365 « Azure Active Directory » (Azure AD), était plus une conséquence ou une pensée après coup du changement pour Office 365 qu’un chemin pour y arriver. Pourtant, Microsoft a déjà mis au point un ensemble d’outils qui tire parti de cette plateforme. Lorsqu’ils sont correctement configurés, ils peuvent réduire considérablement les risques de compromission de votre organisation. Avec M365, Azure AD est le meilleur produit et change la donne en étendant vos technologies de l’information (TI) en dehors des murs de votre entreprise. Azure Active Directory peut vous aider à supprimer tous ces différents mots de passe pour les nombreuses applications que vous fournissez à vos équipes. Pour l’essentiel, ils se connectent en ligne à Outlook et Microsoft s’occupe du reste.

Sécuriser ses applications avec Azure Active Directory

Non seulement les nouvelles applications dans le cloud en bénéficient, mais les anciennes jusqu’alors bloquées dans votre réseau peuvent être libérées. C’est ici que le proxy Azure, proposé par M365, entre à nouveau en jeu. Le proxy Azure ne fournit pas seulement un canal sécurisé pour que ces applications puissent être utilisées en toute sécurité de n’importe où, mais peut également améliorer l’expérience de connexion en utilisant vos identifiants O365 pour permettre l’accès.

Moins de mots de passe, c’est mieux pour la sécurité. Ici, pas de mots de passe au dos d’un ordinateur portable ! Maintenant, seul votre mot de passe Microsoft (authentification unique) sécurise l’accès à l’essentiel de vos applications. Ensuite, M365 sécurise ce mot de passe avec un accès conditionnel, renforce l’authentification multi facteur basée sur l’intelligence artificielle, et analyse comment et où vous essayez de vous connecter pour vous protéger. En d’autres termes, comme lorsque vous vous connectez à un établissement bancaire, vous pouvez vous connecter à votre compte uniquement si vous avez votre téléphone pour confirmer votre identité. Bien entendu, ce n’est qu’une des nombreuses améliorations apportées par M365. La solution allie sécurité et conformité en protégeant vos données partout.

Le télétravail ne se limite pas à la fourniture d’un accès à distance. C’est là que tout commence. Il est tout aussi essentiel d’avoir les bons outils de sécurité que les bons outils de productivité. En fait, c’est même le plus important.

Sources utiles :

  • L’article : Top 5 des façons dont Azure AD peut vous aider à activer le travail à distance (en anglais seulement)

Category: Consultation Active DirectoryServicesSujets d’actualités

Tags: